Adieu la Thaïlande, bonjour le Laos

Nous sommes au Laos !

Après 30 jours en Thaïlande, deux programmes Enfants du Mékong rencontrés, des milliers de repas collectés pour les Enfants d’Asie du Sud-Est, nous voici désormais au Laos. Première halte à Ventiane, la capitale, pour fêter comme il se doit 2018 avec les laotiens. Ensuite, nous partirons pour un mois de route à vélo, en longeant le Mékong. Lors de ce périple au Laos, notre compagnon de route sera… La Thaïlande ! Hé oui, à peine l’avons nous quittée, depuis le pont de l’amitié séparant les deux pays, que nous passerons un mois à l’admirer, depuis le Laos, de l’autre côté du Mékong. Nous avons donc passé une première journée à vélo à essayer de capter les différences entre les deux pays. foot en ThaïlandeIl en résulte pour le moment, qu’ils sont aussi sociables que nos amis thaïlandais, les routes sont moins goudronnées (attention les bosses !) et plus sales (léger rappel de l’Inde). L’accueil semble nous rappeler à la fois la Thaïlande, les habitants nous arrêtent sur le chemin pour discuter avec eux, voire prendre l’apéro (oui on était le 1er janvier hier et l’apéro c’était tous les kilomètres) et à la fois La Birmanie pour l’interdiction aux habitants de nous accueillir pour la nuit (à voir pour la suite). En effet, tout comme en Birmanie, malgré leur envie, les habitants ne sont pas autorisés par la politique en place actuellement à nous accueillir dormir chez eux (même si on l’a souvent été 😛). templePour cette première nuit nous avons eu la chance de dormir dans un temple bouddhiste au bord du Mékong. Après le réveil de rêve face à cette Grosse Rivière, on enfourche les vélos, direction Paksane afin de rencontrer Brice, le volontaire Enfants du Mékong en charge de la région.

C’est parti !

La Grosse Bise